INTRODUCTION

Aller en bas

INTRODUCTION

Message par xBRT AnOnYmOuSx le Mar 7 Juil - 8:04

A – Mieux connaître, pour mieux régler

Définitions

Sur-virage : Le sur-virage se produit, lorsque les roues arrière perdent leur adhérence avant les roues avant. L'arrière de la voiture a tendance à glisser vers l'extérieur du virage alors que l'avant tourne exagérément vers l'intérieur, ce qui insinue que la voiture passera sous la trajectoire idéale, voir même dans les cas extrême aboutira au tête-à-queue, ce qui dans les deux cas provoque une perte de temps.

Sous virage : Le sous-virage, se produit lorsque les roues avant perdent leur adhérence avant les roues arrières, ce qui provoque un manque de traction, ce qui signifient que les roues avant ne peuvent plus diriger correctement la voiture, qui ne tournera pas suffisamment, la voiture passera alors au dessus de la trajectoire idéale, voir même sortira de la piste en fin de virage.

Comportement neutre : Une voiture a un comportement neutre si lors d’un virage les roues avant perdent leur adhérence en même temps que les roues arrière. C’est le comportement idéal car la voiture glisse le long de sa trajectoire, le pilote n’ayant aucune modification de trajectoire à faire

Introduction générale:

Pour réaliser de bons réglages sur une voiture, la chose la plus importante est de connaître le circuit sur le bout des doigts. Il faut savoir le dessiner les yeux fermés, connaître les points chauds, les trous, les bosses, la taille des vibreurs, si c’est un circuit lent, rapide, etc... Faites donc plusieurs tours de piste avec la voiture de base afin de vous familiariser avec le tracé. Ensuite il faut savoir que le but du setup n’est pas de vous faire gagner du temps directement, mais de vous permettre de mieux contrôler la voiture, et d’aller plus à la limite de la voiture et des trajectoires, et d’être plus régulier et donc par la suite de gagner du temps. Vous devez adapter le réglage à votre conduite, et non vous adapter au réglage. Plus bas sont décrites les réactions de la voiture lorsque l’on modifie tel ou tel réglage, mais cela ne dit pas qu’elles sont les valeurs à mettre, car un réglage est différent selon le pilote et la piste. En effet, certain réglages par exemple, selon leur valeurs, donnent du survirage ou du sous-virage, et bien deux pilotes peuvent arriver au même résultat en ayant pris des valeurs totalement opposées, mais celles qu’ils ont prises leur convenait mieux par rapport a leur conduite. Une autre preuve que ce n’est pas le réglage en lui-même qui fait aller plus vite, mais un réglage adapté à sa propre conduite.

Rentrons maintenant un peu plus dans le vif du sujet : le réglage de notre voiture. Il faut comme pour tout être organisé, et procéder par étape. Le tutoriel qui suit est décomposer en six étapes, elles mêmes parfois découpées en sous étapes. La première étape, qui comprend les réglages des ailerons de la boite de vitesse ; du moteur et de la hauteur de caisse, vise à régler l’adhérence, la vitesse de pointe et l’accélération. La deuxième étape, tournera autour du pneu et donc de l’adhérence de la voiture. La troisième, nous permettra d’aborder les freins et le freinage. La quatrième étape sera consacrée à des réglages plus fins du parallélisme. La cinquième étape concernera le différentiel, et la sixième et dernière étape concernera les suspensions, et le comportement de la voiture. Toutefois, ce cheminement n’est qu’une possibilité parmi tant d’autre.

Le réglage d’une voiture est un parcours assez long et difficile, l’une des meilleures façons de faire, est d’avancer petit à petit. Ne faites qu’un réglage à la fois, si l’effet est positif, sauvegardez, si il est négatif ou n’apporte rien de plus revenez en arrière et essayez autre chose. Cela peut paraître long au départ, mais si le tracé est bien maîtrisé, 2 tours suffisent pour examiner le résultat. De plus, il faut savoir que quand on améliore un paramètre, on en détériore un dans 99% des cas. Donc modifier plusieurs choses en même temps ne fera qu'amplifier les effets néfastes et c'est à ce moment-là que vous serez perdu et que vous commencerez à perdre du temps et de la motivation.

Le parcours sur lequel vous vous engagez est long et semé de moment ou vous voudrez abandonner car vous n’arrivez plus à gagner de temps nulle part, et les choses se compliqueront alors. N’oubliez cependant pas qu’a un moment vous arriverez à la limite de ce que vous pouvez faire, le problème est alors de savoir a quel moment on a atteint ses limites. Le temps des autres peut être une bonne référence, mais n’oublier pas non plus que certains pilotes sont meilleurs que vous, ou que le circuit vous convient moins qu’a un autre. Sur ce, je vous souhaite bonne lecture et bon courage.

xBRT AnOnYmOuSx
Admin

Messages : 97
Date d'inscription : 25/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://projectcarsbybrt.forumofficiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum